top of page

Récit de Nathalie - sa première fois




Le yoga et moi


Je viens de souffler la bougie de mon premier mois de yoga. C’est un exploit !

J’ai eu l’occasion de tester plusieurs fois cette discipline mais ça ne m’avait

pas branché plus que ça. Et puis, la méditation, le yoga… Pour moi, c'étaient

des pratiques, disons un peu ésotériques, qui ne m’attiraient pas

vraiment. Cependant, d’année en année, tous mes amis s’y mettaient.


Ce sont des personnes pas trop connectées, si vous voyez ce que je veux dire.

Alors, ça m’a mis la puce à l’oreille. Ils me disaient tous qu’ils en retiraient

des bienfaits. L’un deux m’a même dit : « J’ai découvert certains muscles que

je ne soupçonnais même pas ! ».

Et puis, il y a eu une de mes amies, adepte du vélo et extrêmement sportive,

qui s’y est mise tout récemment. Elle ? Faire du yoga ? Venant de sa part,

c’était très surprenant. Si elle, elle en faisait, finalement c’était peut-être pas

une discipline réservée aux « illuminés » (je rigole, bien sûr !)…

Elle m’a souvent parlé du bien-être ressenti en fin de séance et a essayé de

me convaincre d’en faire. Alors, j’ai fini par céder et je me suis inscrite auprès

d’une prof de yoga pas loin de chez moi, juste pour voir. Comme fait exprès,

je suis tombée malade. J’ai dû annuler et j’ai, une nouvelle fois, laissé

tomber.

Puis… Il a fallu que je tombe, un peu par hasard, sur un texte où Lukas

parlait de son autre vie, avant le yoga. Le Lukas que je connais semblait

tellement loin de celui qu’il décrivait dans une autre vie (poids, drogue,

alcool…) que ça a vraiment fait « tilt » ! Je n’ai plus tergiversé et je me suis

inscrite pour un premier cours avec lui.

L’univers m’a fait quand même fait un peu attendre, était-ce un petit test pour

mettre ma motivation à l’épreuve ? En effet, je me suis trompée de salle pour

pour ce premier cours et, comme c’était juste avant les vacances de la

Toussaint, j’ai dû attendre encore deux longues semaines de plus. Mais j’ai

tenu bon. Le jour J, je ne me suis pas défaussée et j’ai pris grand soin de ne

pas me tromper de lieu.

Bien m’en a pris car Lukas m’a immédiatement fait apprécier le yoga. J’aime

sa façon d’être, sa simplicité, son humour, sa bienveillance et son chaleureux

accueil. On peut dire qu'il a vraiment bien choisi le nom de son école car, oui,

Lukas e(s)t Yoga.


Nathalie

64 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page